Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 11:37
Au début des années trente, la C.G.T. procéda à sa réorganisation en vue de raffermir ses positions ébranlées par la crise économique. La direction déci­da alors de commander la construction d'un nouveau grand bâtiment. La C.G.T. obtint de l'Etat français une subvention de soixante millions de dollars, somme encore jamais consentie pour la construction d'un navire.

Les chantiers Penhoët élaborèrent près de cent soixante versions diffé­rentes parmi lesquelles fut choisi le projet de l'ingénieur Yourkevitch. La ca­rène était conçue de façon à permettre de grandes vitesses même par les temps les plus défavorables. Les formes du navire alliaient l'élégance à d'ex­cellentes solutions techniques. Les intérieurs étaient magnifiques. Un archi­tecte français renommé caractérisa le navire par ces mots: «Une parfaite exposition d'art moderne.»

Les travaux débutèrent en janvier 1931. Le grand bassin de radoub fut rempli le 29 octobre 1932. Mais la crise économique ralentit les travaux et les arrêta même complètement pour un temps. Le navire ne fut terminé qu'au printemps de 1935. Il appareilla du Havre pour New York le 24 mai. Ce navi­re prometteur franchit l'Atlantique à la vitesse de 29,98 nœuds battant ainsi le record du paquebot italien Rex. Au retour, le NormandieM encore plus ra­pide et s'appropria aussi le Ruban bleu jusqu'en août 1936, quand if fut sur­passé par le Queen Mary. En août 1937, avec une vitesse de 31,2 nœuds, il regagna le Ruban bleu mais, l'année suivante, le Queen Mary le lui ravit à nouveau. Après reconstruction en 1936, son déplacement atteignit 83423 tjb; c'était alors le plus grand bateau du monde.

Il resta en ligne transatlantique jusqu'au début de la guerre. Le 28 août 1939, il prit l'amarre à New York. Le 12 décembre 1941, après l'entrée en guerre des Etats-Unis, il fut réquisitionné par l'administration maritime et, deux se­maines plus tard, sous le nom de Lafayette, il fut affecté à la marine de guer­re en tant que transport. Le 9 février 1942, un incendie se déclara sur le pont de promenade. Les masses d'eau utilisées contre l'incendie le firent chavirer.

Il fut renfloué en août 1943, mais en ayant perdu sa superstructure. On envi­sagea de l'utiliser comme porte-avions. Le 11 octobre 1945, il fut rayé des ef­fectifs de l'US Navy. Le 3 octobre 1946, ce navire d'une valeur de soixante millions de dollars fut vendu à la ferraille pour moins de 161 000 dollars. Un an après, il n'en resta plus qu'une légende.

 

http://lehavrephoto.canalblog.com/images/Num_riser00064.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Galaad - dans French Line
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Paquebots de légende
  • Paquebots de légende
  • : Histoire des célèbres Compagnie et paquebots du 20° siècle.
  • Contact

Visiteur


Il y a actuellement  

  personne(s) sur ce blog

 

Depuis le 4 mars 2010 (jour de création du blog)

14 647 visites

36 366 pages vue

Recherche

Partenaires

456401bannie12

 

Sans-titre-copie-5.jpg

Archives