Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 11:48

Le RMS Oceanic est un paquebot transatlantique britannique à voile et à vapeur mis en service en 1870 pour la White Star Line. C'est le premier navire construit pour la compagnie sous la direction de Thomas Henry Ismay, et il marque un tournant important dans la conception des paquebots. Après une carrière sans histoires (à l'exception d'une collision en 1882), l’Oceanic est démoli en 1896. La White Star Line possède une autre navire du même nom mis en service en 1899. Oceanic est donc le nom du premier et du dernier navire lancé pour la White Star Line du temps de Thomas Ismay.

 

L’Oceanic est construit par les chantiers Harland & Wolff de Belfast et lancé le 27 août 1870, arrivant à Liverpool pour son voyage inaugural le 26 février 1871. Mû par la voile et la vapeur, il est alimenté par douze chaudières. Il est pourvu d'une cheminée et de quatre mâts (dont trois peuvent arborer des voiles). Sa coque est faite d'acier et divisée en onze compartiments étanches. L’Oceanic peut transporter 166 passagers de première classe et 1 000 de troisième, pour un équipage de 143 hommes. La White Star ne lésine pas pour sa construction et la presse de l'époque en parle comme d'un « Yacht imperial ». On l'appelle aussi le « père des paquebots modernes1 » et c'est le premier paquebot à posséder un pont promenade et des baignoires.

Les innovations du navire comprennent le positionnement des cabines de première classe au centre du navire, là où les mouvements se font le moins sentir. Les passagers de troisième classe sont quant à eux logés dans la proue et dans la poupe. Tous les passagers de première peuvent se trouver en même temps dans leur salle à manger située au cœur du navire. Ils y bénéficient de sièges individuels au lieu des bancs habituels2. Les hublots sont plus grands que sur la plupart des paquebots contemporains, rendant l'intérieur du vaisseau plus lumineux. L'eau courante équipe la plupart des cabines de première classe, peut être même toutes. Il y a également des sonnettes électriques pour appeler un steward. En tout, le navire coûte 120 000 £.

 

L’Oceanic part de Liverpool pour son voyage inaugural le 2 mars 1871 avec seulement 64 passagers, sous le commandement de Sir Digby Murray. Peu après le départ, il doit retourner au port à cause d'une surchauffe. Le voyage est reporté au 16 mars. A partir de ce moment, l’Oceanic est un succès total pour la White Star.

Trois sister-ship sont ensuite construits rapidement : l’Atlantic, le Baltic et le Republic. Tous ont à peu près les mêmes dimensions, leur tonnage différant cependant. Le succès du quatuor pousse finalement la White Star à en commander deux autres : l’Adriatic et le Celtic.

En janvier 1872, l’Oceanic subit une refonte durant laquelle il est équipé d'un gaillard d'avant surelevé pour éviter que la proue du navire ne soit inondée par gros temps. Deux nouvelles chaudières sont ajoutées pour accroître la puissance du navire et les quatre mâts sont raccourcis.

 

L’Oceanic continue à servir la White Star Line entre Liverpool et New York jusqu'au 11 mars 1875, date à laquelle il est prété à l'Occidental & Oriental Steamship Company, pour servir entre San Fransisco, Yokohama et Hong Kong, l'arrivée sur le marché du Britannic le rendant inutile3. La White Star fournit les officiers, et l'équipage est chinois. Le navire lui même continue à arborer les couleurs de la White Star Line mais porte le pavillon de la O&O. Pendant son voyage de repositionnement entre Liverpool et Hong Kong, il bat le record de vitsse sur cette route. Plus tard, il établit également un record entre Yokohama et San Fransisco en décembre 1876, puis le bat en novembre 1889, avec un temps de 13 jours, 14 heures et 5 minutes.

Le 22 août 1888, l’Oceanic entre en collision avec le City of Chester juste à côté du Golden Gate Bridge. Le deuxième sombre, emportant avec lui seize victimes.

 

En 1895, l’Oceanic est rendu à la White Star, qui prépara sa remise en service. Il est envoyé chez Harland & Wolff pour un changement de machines. Un examen approfondi mène à la conclusion qu'une telle opération ne serait pas rentable. Il est donc vendu pour être démantelé, quittant Belfast pour la dernière fois le 10 février 1896 pour un chantier de démolition sur la Tamise.

 

 

                                            http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/75/Oceanic_1871.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Galaad - dans White Star Line
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Paquebots de légende
  • Paquebots de légende
  • : Histoire des célèbres Compagnie et paquebots du 20° siècle.
  • Contact

Visiteur


Il y a actuellement  

  personne(s) sur ce blog

 

Depuis le 4 mars 2010 (jour de création du blog)

14 647 visites

36 366 pages vue

Recherche

Partenaires

456401bannie12

 

Sans-titre-copie-5.jpg

Archives