Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 11:24

 

Fiche technique

Lamoricière (paquebot ) 1921 - 1942
materiau de la coque : ............acier
anciens noms du navire : .......... 
type de navire : ..................paquebot acier
type du propulseur : ..............3 hélices
année de construction du navire : .1920
nom du chantier de construction : .Swan, Hunter & W. Richardson
lieu de construction : ............Newcastle
Année d'entrée en flotte : ........1921
Longueur (en mètres) : ............112,72
Largeur (en mètres) : .............15,24
Jauge brute (en tonneaux) : .......4712
Port en lourd (en tonnes) : .......1452
Type de moteur : ..................1 alternateur triple expansion 4 cylindres et 2 turbines simple réduction
Puissance du moteur (en chevaux) : 8000
Vitesse en service (en noeuds) : ..18

 

Histoire

 

Lancé en 1920 et mis en service le 20 février 1921 sur les lignes d’Afrique du Nord, au départ de Marseille, service qu’il assurera jusqu’à son naufrage en 1942
En 1940, est transformé à la chauffe au charbon.
Le 6 janvier 1942, le paquebot LAMORICIERE quitte Alger pour Marseille avec 272 passagers et 122 membres d’équipage à son bord. Le lendemain soir, il se déroute pour porter secours au cargo JUMIEGES de la Compagnie Worms, lui-même en difficulté au large des Iles Baléares. Le paquebot essuie une violente tempête : l’eau s’engouffre dans les soutes par les sabords mal joints et le navire commence à prendre de la gîte. Il lance un SOS et plusieurs navires se portent à son secours, en particulier les paquebots GOUVERNEUR GENERAL CHANZY et GOUVERNEUR GENERAL DE GUEYDON de la Transat, mais le 9 janvier, peu après midi, le LAMORICIERE sombre corps et biens. Le naufrage sera mis sur le compte de la mauvaise qualité du charbon et du manque de puissance des machines dans la tempête. Seuls 95 (93 ?) passagers et membres d’équipage seront sauvés et 300 victimes, coulent avec le navire. 
En 2008 l’épave est retrouvée par une équipe de plongeurs italiens et espagnols par 156 m. de profondeur à 10 km. au large du Cap Favaritx au nord-est de Minorque.
Un cargo construit en Allemagne en 1953 pour la Transat comme stationnaire aux Antilles portera le nom de son commandant décédé lors du naufrage, le COMMANDANT MILLIASSEAU

 

 

http://www.frenchlines.com/flpix/01600-01699/FL001672_s.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Galaad - dans French Line
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Paquebots de légende
  • Paquebots de légende
  • : Histoire des célèbres Compagnie et paquebots du 20° siècle.
  • Contact

Visiteur


Il y a actuellement  

  personne(s) sur ce blog

 

Depuis le 4 mars 2010 (jour de création du blog)

14 647 visites

36 366 pages vue

Recherche

Partenaires

456401bannie12

 

Sans-titre-copie-5.jpg

Archives